Mon boulanger, le web et moi

mon-boulangerJ’utilise souvent cet exemple pour convaincre que, oui, les commerçants locaux aussi peuvent tirer profit du web. Que oui, ça peut être très simple. Que non, ça n’engage pas spécialement des budgets démesurés, ni du travail supplémentaire -au contraire-, et que oui ça va leur faciliter la vie et celles de leurs clients.

Le pain quotidien

Mon boulanger est un artiste, et il m’est précieux. C’est lui qui possède le savoir-faire pour m’offrir des tartines hors concours tous les matins. C’est aussi lui qui me propose pour les fêtes (choisissez celle que vous voulez) des gâteaux, petits ou gros, à la crème ou aux fruits, au chocolat, des tartes, des baguettes, des petits pains… Bref, tout ce qu’il faut pour prendre 3 kilos en 2 jours mais qu’est-ce que c’est bon!

Le point sur la situation

  • Quand je suis à la boulangerie et que la vendeuse passe 1/4 heure au téléphone pour prendre une commande, et que je suis dans la file (qui grandit, grandit, grandit), je peux m’impatienter.
  • Toujours quand je suis dans la file, avec juste une personne devant moi qui a eu la bonne idée de ne pas acheter le pain que j’aime, que c’est mon tour, que je vais ouvrir la bouche pour le demander, et que le téléphone sonne, que la vendeuse répond et met de côté le pain que, quelqu’un d’autre vient de réserver: je ne suis pas contente.
  • Quand je suis à la maison, et que je dois attendre 10 minutes pour qu’on me réponde au téléphone (si je raccroche, je prends le risque -réel et majeur- que tout soit vendu), c’est énervant. Encore plus énervant quand on me répond, qu’on me pose (enfin, le combiné) sur le comptoir « pour finir avec la cliente », et qu’on reprend ledit combiné bien longtemps après (une éternité en fait).

Bref, peut mieux faire. Pas pour le pain, soyons clair. Non, pour la gestion des commandes et des réservations, et en même temps pour la relation client.

Le web façon local pour nous aider

Il est évident que si je lui parle site web, il va me répondre: « Pour quoi faire? De toute façon, je n’ai pas le temps ». Ou encore: « J’en ai déjà un, pas besoin. Moi je suis trop petit, et mes clients sont tous du coin. ». Bon. Et pourtant.

Il n’a pas le temps: mauvaise réponse. Un site bien conçu, avec juste une interface toute simple pour (me) permettre de réserver mon pain (mon gâteau, mes croissants, autres) la veille, lui permettrait de mieux gérer son stock et à la vendeuse de passer beaucoup moins de temps au téléphone, et donc d’améliorer la relation client au comptoir et de ne pas frustrer celui qui n’a pas le temps (l’envie) de se déplacer jusqu’au magasin.

Mes clients sont tous du coin, pas besoin: et donc, s’ils sont du coin, ils n’ont pas besoin de solutions qui leur facilitent la vie? Sans parler des personnes qui se déplacent difficilement et qui pourraient, via le web, commander leur pain et devenir des clients plus réguliers.

Bref, avec un peu plus de web interactif, plus de ventes qui se déroulent dans une ambiance plus sympa, et une meilleure gestion du stock. Concrètement? La mise en place d’un formulaire… Simple et efficace. Isn’t it?

 J’ai un commerce local et je souhaite en savoir plus sur vos solutions