3 femmes qui ont fait l’internet

Les mondes de la programmation, du développement web et de l’informatique en général sont majoritairement dominés par les hommes et restent perçus comme des domaines très masculins. Vous avez sans doute pu en faire l’expérience vous-mêmes, ne serait-ce qu’en jetant un coup d’oeil au département IT de votre société. 

Pourtant, le phénomène de prépondérance du genre masculin dans l’informatique et la programmation a beaucoup évolué en quelques décennies. Dans les années 60, il était commun d’encourager les femmes à envisager cette carrière. On considérait que programmer était un domaine pour lequel les femmes étaient naturellement douées. Ça, et l’enseignement. 

Si on les a oubliées aujourd’hui, il n’y a pas si longtemps, les « Computer Girls » étaient pourtant nombreuses et les femmes ont eu un rôle important dans la programmation et la création d’internet tel qu’on le connaît aujourd’hui. Tellitweb vous propose de découvrir trois pionnières qui ont fait l’internet.

Peinture d'Ada Lovelace, photo de Grace Hopper, photo de Hedy Lamarr

De gauche à droite : Ada Lovelace (domaine public), Grace Hopper (© Lynn Gilbert) et Hedy Lamarr (domaine public)

Ada Lovelace

La mathématicienne anglaise, aussi appelée Ada Augusta King, a développé le premier programme informatique. L’ordinateur tel qu’on le connaît aujourd’hui n’existait pas encore. À l’époque, au XIXème siècle, on parlait plutôt de « calculateur ». Ada Lovelace entrevoit pourtant déjà les possibilités que pourraient offrir de telles machines. Elle pense au-delà des chiffres et imagine des appareils traitant des lettres ou de la musique. 

En 1979, un langage de programmation est baptisé d’après elle : Ada.

Grace Hopper

Lieutenant dans la marine américaine dans les années 40, Grace Hopper travaille ensuite pour le Computation Laboratory de Harvard. En 1951, elle développe le premier compilateur de logiciel « A-0 System ». Son équipe a ensuite le langage FLOW-MATIC, le premier permettant d’utiliser des mots anglais pour programmer. Avant ses inventions, les programmeurs devaient rédiger de longues instructions en binaires, elle a significativement simplifié et accéléré le processus. En 1959, elle contribue à la création du langage COBOL, notamment basé sur FLOW-MATIC, toujours employé aujourd’hui dans certains secteurs.  

Hedy Lamarr

À la différence d’Ada Lovelace et Grace Hopper, Hedy Lamarr était avant tout connue en tant qu’actrice hollywoodienne. Après une belle carrière en tant que telle dans les années 30, elle se concentre sur sa passion : l’innovation technologique, travaillant notamment sur l’aérodynamique des ailes d’avions pour le riche et passionné Howard Hugues. Durant la seconde guerre mondiale, elle co-conçoit le saut de fréquences. Ce système de communications radio permet de diffuser des messages plus compliqués à intercepter grâces à l’utilisation de différentes fréquences. D’abord utilisé pour l’armée, il mènera plus tard aux célèbres Bluetooth (dont le nom serait inspiré d’un viking aux dents bleues) et Wi-Fi.

Sources et aller plus loin :